dimanche 15 novembre 2020

Le miracle d'Amsterdam

Le miracle d'Amsterdam


Le Miracle d'Amsterdam est en fait un double miracle, en 1345 et 1452. Le Seigneur présent parmi nous, pour toucher nos cœurs, pour nous rappeler à la Conversion. Aujourd'hui encore chaque année, la nuit précédant les Rameaux a lieu une procession silencieuse (Stllle Omgang) en l’honneur du prodige.
Le miracle d'Amsterdam
En 1345, Amsterdam n'était encore qu'un petit village de pécheurs. Ce village ne comportait que quelques maisons, une église et un monastère. 

Le Miracle Eucharistique du 15 mars 1345 fut le point de départ du développement économique d'Amsterdam. Mais de quoi s'agit-il ? 

Ce jour-là, le 15 mars 1345, un pécheur était mourant dans sa maison de la rue Kalverstraat, à Amsterdam. Un prêtre vint le voir pour lui administrer le Sacrement de l'Extrême-Onction et lui donner la Communion. Malheureusement, peu de temps après, le mourant eut un violent malaise : il fut violemment secoué et il vomit tout le contenu de son estomac, y comprit l'Hostie encore intacte. 

Le prêtre étant déjà parti, la femme du mourant jeta la vomissure au feu. Soudain elle réalisa avec horreur, qu'elle avait également jeté l'Hostie dans le feu, mais il était trop tard : elle ne put la récupérer. Le lendemain matin, tandis qu'elle ranimait le feu qui ne s'était pas complètement éteint pendant la nuit, la femme vit soudain l'Hostie flotter au-dessus des flammes. Elle était encore toute fraîche. Vite, la femme saisit l'Hostie et la déposa sur un linge propre qu’elle rangea dans un coffret. Puis elle se hâta de faire venir le prêtre qui prit l’Hostie et la porta discrètement jusqu'au tabernacle de l’église Saint-Nicolas, l’actuelle Oude Kerk. Le prêtre, en effet ne dit rien à personne car il pensait qu'il valait mieux ne pas parler de la chose à ses paroissiens. Mais, le lendemain matin, la femme trouva l’Hostie de nouveau dans le coffret. Le prêtre, de son côté, ne retrouva pas l'Hostie dans le tabernacle. Très surpris, il retira une seconde fois l’Hostie du coffret et retourna à l'église Saint-Nicolas, comme la veille. Le troisième jour, même chose : l'Hostie avait encore rejoint son coffret. Cette fois, le prêtre informa plusieurs membres du clergé et tous pensèrent que, incontestablement, l'Hostie, c'est-à-dire Jésus, voulait que le grand public connaisse le miracle, pour réveiller sa foi un peu endormie...




Aucun commentaire:

Publier un commentaire