jeudi 9 janvier 2020

Le saint Rosaire et le Chapelet : comment les prier ?


Le saint Rosaire et le Chapelet


Comment prier le Rosaire, c'est quoi un Rosaire ?


Le Rosaire est composé de quatre parties appelées Chapelets.

Chaque Chapelet se divise en cinq dizaines d’Ave Maria, relatives à la méditation de cinq mystères de l’évangile


Représentation de la Vierge Marie avec son Rosaire
Marie et le Rosaire
Quatre séries de mystères sont proposées à notre méditation : Les mystères joyeux, lumineux, glorieux et douloureux. A chaque mystère, son jour de méditation !

Faire un Rosaire, cela signifie méditer les 20 mystères dans leur ordre, soit faire 4 Chapelets.

Il n’est pas nécessaire de faire un Chapelet, ou un Rosaire, d’une seule traite ! Il est tout à fait possible de méditer sur un ou deux mystères, puis faire une pause de quelques heures puis refaire un autre mystère, et enfin terminer par les deux derniers Chapelets encore plus tard ! Le plus important c’est de prier au moins un Chapelet chaque jour, à la demande de la Vierge Marie.





Présentation des 4 différents mystères


Lundi & samedi


On prie les mystères joyeux


1ère dizaine : l’annonciation.

2ère dizaine : la visitation.

3ère dizaine : la nativité.

4ère dizaine : la présentation de Jésus au temple.

5ère dizaine : le recouvrement de Jésus au temple.



Mardi & vendredi


On prie les mystères douloureux


1ère dizaine : l’agonie de Jésus dans le jardin des oliviers.

2ère dizaine : la flagellation.

3ère dizaine : le recouvrement d’épines.

4ère dizaine : le portement de la croix.

5ère dizaine : la crucifixion et la mort de Jésus.



Mercredi & dimanche


On prie les mystères glorieux


1ère dizaine : la résurrection.

2ère dizaine : l’ascension.

3ère dizaine : la pentecôte.

4ère dizaine : l’assomption de la vierge Marie.

5ère dizaine : le couronnement de la vierge Marie.



Jeudi


On prie les mystères lumineux


1ère dizaine : le baptême de Jésus dans le Jourdain.

2ère dizaine : les noces de Cana.

3ère dizaine : la prédication du royaume de Dieu.

4ère dizaine : la transfiguration.

5ère dizaine : l’institution de l’eucharistie.



1- On commence par invoquer l’Esprit-Saint en faisant le signe de croix : « Dieu vient à mon aide, Seigneur à notre secours. Gloire au père, et au fils et au Saint-Esprit. Amen. Alléluia. »

2- On récite le Credo, puis un Pater, trois Ave Maria et le Gloria Patri. (Cliquez sur les définitions des prières pour les découvrir).

3- Avant chaque dizaine : « Je t’offre Seigneur Jésus, cette (première) dizaine, en l’honneur de (l’Annonciation), et je te demande par ce mystère et par l’intercession de ta très sainte mère : votre demande de prière.

4- Récitation de la dizaine : 1 Pater, 10 Ave Maria, 1 Gloria Patri.

5- A la fin de chaque dizaine : « Grâce du mystère de (l’Annonciation) descend dans nos âmes. Amen. Ô mon Jésus, pardonne-nous nos péchés, préserves-nous du feu de l’enfer et conduis au Ciel toutes les âmes, notamment celles qui ont le plus besoin de ta miséricorde. » Amen.

Il est important de ne pas rabâcher le Chapelet comme un robot. Pendant la récitation des Ave Maria, contemplez le mystère désigné par votre dizaine, imaginez la scène comme si vous la viviez... C’est beaucoup plus digeste pour vous mais également pour Marie ! Au début c’est très difficile, car il s’agit d’un exercice mental que nous ne sommes pas habituer à effectuer, mais très vite cela deviens plus facile, et puis rapidement cela devient agréable car Marie tient ses promesses ! Ne vous découragez pas !

Au début cet exercice était harassant, barbant et j’avais envie même, parfois, de jeter mon Chapelet tellement cela me paraissant difficile et laborieux... Et très vite je suis rentré en contemplation des mystères, et maintenant un Chapelet se fait très agréablement et j’en tire que des bienfaits !


Liens utiles :

- Les 15 promesses de Marie pour celles et ceux qui récitent le Chapelet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire