samedi 25 janvier 2020

Le Chapelet de Notre-Dame des 7 douleurs

Le Chapelet de Notre-Dame des 7 douleurs




Comment prier ce chapelet de Marie ?


Notre-Dame des Douleurs (ou plus souvent : Notre-Dame des sept Douleurs), est l'un des nombreux titres par lesquels l'Église catholique vénère la Vierge Marie. La vierge Marie souhaite que ce chapelet soit prié notamment les mardis, vendredis, les jours où l’on commémore la passion du Christ et les 14 et 15 septembre. 



Representation de la Vierge Marie avec son cœur transpercé d'épées





Les « sept douleurs » font référence aux événements, relatés dans les évangiles, qui firent souffrir la mère de Jésus dans la mesure où elle accompagnait son fils dans sa mission de Rédempteur.


Ce titre doit son nom aux sept Douleurs éprouvées par la Vierge Marie, qu’il est important de méditer lors du chapelet :





1ère septaine- La prophétie de Syméon sur l'Enfant Jésus lors de sa présentation pour la circoncision. 

2ème septaine- La fuite de la Sainte Famille en Égypte après le massacre des nouveau-nés par Hérode.

3ème septaine - La disparition de Jésus pendant trois jours au temple à ses 12 ans. 

4ème septaine - La rencontre de Marie et Jésus sur le chemin de croix.

5ème septaine - Marie contemplant la souffrance et le décès de Jésus sur la Croix. 

6ème septaine - Marie accueille son fils mort dans ses bras lors de la Descente de croix. 

7ème septaine - Marie abandonne le corps de son fils lors de la mise au tombeau. 


Image représentant le chapelet des 7 douleurs
Chapelet des 7 douleurs de Marie



Cette prière s'effectue à l'aide d'un chapelet formant un collier de sept septaines de grains, séparées chacune par une petite médaille illustrant une des douleurs de Marie, ces médailles pouvant être remplacées par des grains plus gros que les quarante-neuf autres. Une « queue », composée de trois grains et d'une médaille, est fixée au collier principal (avant la première « douleur ») ; positionnée en début de chapelet elle sert à dédier ses prières aux Larmes de Marie. Traditionnellement, les grains sont en bois noir (ou matériau noir) de manière à symboliser la tristesse la plus profonde.



Comment prier ce chapelet ?


1- On invoque le Saint-Esprit avec un signe de croix :


« Dieu vient à mon aide, seigneur à notre secours ! 
Gloire au Père, et au fils et au Saint-Esprit, 
comme il fut au commencement, maintenant et toujours, 
et dans les siècles et des siècles. 
Amen. 
Alléluia. »


2- On cite sur le gros grain le mystère douloureux que l’on va méditer, en commençant toujours par la prophétie de Syméon avec un Pater Noster.



3- Sur chaque petit grain on récite cette prière :



"Je vous salue Marie, pleine de grâce,
le seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de vos entrailles et béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
priez pour nous, vierge des douleurs,
que nous soyons dignes des promesses de Jésus Christ.
Amen."



4- A la fin du chapelet, on termine par les 3 grains de la queue, avec sur chaque grain un Ave Maria et sur la croix ou la médaille finale un Pater Noster.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire